ACCUEIL | PRESENTATION | MASSIFS | PHOTOS | TIME LAPSE | REPORTAGES | TOP PHOTO | LIENS | BOUTIQUE | LIVRE D'OR

Lacs Supérieurs de Marinet (Ubaye) :

En ce 22 juin 2010, nous voici en balade autour des lacs de Marinet notamment en direction des lacs supérieurs de Marinet (2682 m), lacs méconnus et hors-sentier situés au-dessus des deux lacs principaux de Marinet.
Ces deux lacs étaient encore en partie gelés, la neige fraîche tombée la veille persistait dans les endroits abrités et ombragés, et le grand beau temps était heureusement de retour et bien installé.
Le secteur des Aiguilles de Chambeyron et des lacs de Marinet est un coin magnifique et surtout passionnant sous beaucoup d'aspects, voici un texte que je trouve très intéressant trouvé sur l'incontournable site : geol-alp :
Le versant nord du chaînon de l'Aiguille de Chambeyron héberge deux petits glaciers de cirque, hélas agonisants. Leurs moraines se sont transformées en glaciers rocheux très spectaculaires qui s'avancent jusqu'au fond du vallon de Marinet.
Le texte ci-après, dû à MM Pierre Coste et Michèle Evin, est paru p.91-92, dans le fascicule "ALPES Haute Ubaye - Parc national du Mercantour : Balades et randonnées", publié en 1990 par l'Association pour le développement de la randonnée en Haute-Provence :
Les glaciers rocheux du Marinet, situés vers 2600m au pied nord des aiguilles du Chambeyron, sont-il encore actifs? L'énorme masse de blocaille détachée des parois continue ­t-elle à se déplacer vers l'aval, millimètre par millimètre, grâce à un coeur de glace et de sable gelés enfouis sous les blocs des millénaires ?
Une enquête scientifique dirigée par la géomorphologue Michèle Evin cherche à répondre à cette question. En 1986, elle a mis en évidence que le noyau gelé, indispensable au phénomène, existe bien.
Ces glaciers rocheux (on peut en voir aussi au nord de la Font Sancte) ont besoin pour être actifs de hauts vallons d'exposition nord ou nord-est.
Les versants qui les encadrent ou les dominent doivent être suffisamment raides, et constitués de roches susceptibles de se débiter en blocs sous l'action du gel et du dégel (calcaire dolomitique, calcschistes...). La masse de pierraille, qui n'a cessé d'être réalimentée année après année, a enseveli et isolé une couche plus ancienne, où les blocs et les noyaux de glace massive sont enrobés de boue gelée.
Cette langue, épaisse d'une quarantaine de mètres de matériel gelé protégés par deux mètres de blocaille, peut être constituée en partie par le matériel rocheux et des noyaux de glace résiduelle laissés par l'ancien glacier "vrai" installé là voici quelque 10 000 ans (Dryas récent). Elle stocke le froid qu'elle a accumulé après la fusion des grands glaciers würmiens, lors des récurrences froides plus récentes où le climat de Haute Ubaye était rude (-4° à -6°C de température moyenne annuelle de l'air) mais sec.
Coupé de ses racines par un grand pan de débris dégelés dans la partie médiane de la langue, le glacier rocheux de Marinet-1 (à l'ouest) n'est plus alimenté en glace. Son front est immobilisé; seul subsiste, à l'aval le noyau gelé hérité.
Tant que la température moyenne annuelle de l'air s'est main­tenue aux environ de -2 °C, les condi­tions requises pour la survie de cette couche gelée, appelée "perge'lisol" par les géomorphologues, ont permis l'activité et le lent déplacement vers l'aval du glacier rocheux.
Or il faut actuellement monter vers 2850 m en Ubaye pour trouver de telles conditions, soient quelque 300m plus haut que les fronts des glaciers rocheux de Marinet.
On peut situer la dernière grande période d'activité de ces glaciers rocheux vers -4000 ans (Subboréal) et supposer que la mise en place de la forme a débuté voici 9 ou 10 000 ans (fin du Dryas récent -Préboréal).
Le glacier rocheux de Marinet-1 (à l'ouest) a une forme en langue et des bourrelets arqués et concentriques significatifs.
II a avancé plus vite au milieu que les bords, plongeant d'une quinzaine de mètres sous les argiles qui tapissent le fond du petit lac aux eaux laiteuses. Celui de Marinet-2 (à l'est) est venu s'encastrer dans des dépôts lacustres qui le précèdent, à l'aval, rebroussant les argiles d'un lac désormais comblé. Dans les conditions actuelles, la glace interne fond lentement. Elle peut mettre des siècles à fondre, jusqu'à ce que les masses pierreuses s'affaissent et se stabilisent au fond des cirques, conservant toutefois leur aspect de langue.

Le premier lac supérieur de Marinet encore englacé et regelé sur les bords après une nuit bien froide :
Photo de paysage

Un secteur méconnu et peu fréquenté situé pourtant juste 150 m au-dessus des deux lacs de Marinet :
Photo de paysage

Les Aiguilles de Chillol (3303 m) et de Chambeyron (3411 m) et la petite rivière qui relie les deux lacs supérieurs de Marinet :
Photo de paysage

Le deuxième lac supérieur de Marinet lui aussi encore bien marqué par l'hiver :
Photo de paysage

Panorama vers le nord et le massif de Chambeyron depuis le petit sommet qui domine le Pas Sud de Chillol (2786 m) :
Photo de paysage

Vue sur les deux lacs supérieurs de Marinet en contrebas :
Photo de paysage

Le silène acaule tranche dans cet environnement minéral de haute-montagne :
Photo de paysage

Un peu de neige fraîche de la veille tente de résister au retour du soleil et de la douceur près du col Large (2770 m) :
Photo de paysage

Au premier-plan le glacier rocheux de Marinet semble vouloir avaler le très beau lac de Marinet :
Photo de paysage

L'Aiguille Large se dédouble dans le lac de Marinet :
Photo de paysage

Le ruisseau issu du lac de Marinet :
Photo de paysage

Vue sur le glacier rocheux de Marinet encore enneigé dans un ciel sans nuage :
Photo de paysage

Des bancs de sable à la structure bien spécifique garnissent le fond du lac de Marinet toujours dominé par l'Aiguille de Chambeyron :
Photo de paysage

Panorama d'un secteur morphologiquement et esthétiquement très intéressant :
Photo de paysage

Evaluer ce reportage :

Ce reportage a une note moyenne de 9.63 en 16 évaluations

Pour laisser un commentaire merci de bien remplir les 3 champs ci-dessous (commentaire, nom et code) :






Visual CAPTCHA



Ce reportage a 1 commentaires :

N'hésitez pas à laisser le votre!



dan a écrit le 04/12/2010 :

Très belles images, merci de nous faire partager ces beaux paysages.


ACCUEIL | PRESENTATION | MASSIFS | PHOTOS | TIME LAPSE | REPORTAGES | TOP PHOTO | LIENS | BOUTIQUE | LIVRE D'OR