ACCUEIL | PRESENTATION | MASSIFS | PHOTOS | TIME LAPSE | REPORTAGES | TOP PHOTO | LIENS | BOUTIQUE | LIVRE D'OR

Pilat au clair de Lune (Pilat) :

En cette nuit du 1er au 2 décembre 2009, la pleine Lune est au rendez-vous, et le ciel se dégage juste après un épisode neigeux sur les sommets du Pilat.
Les conditions sont donc idéales pour profiter d'un beau spectacle nocturne sur des paysages figés par la neige et le givre.
A mon arrivée c'est toutefois le brouillard qui l'emporte encore, et le courte montée se fait avec une visibilité bien faible en cette froide nuit d'hiver.
Heureusement j'ai la chance de connaître le coin par coeur et comme souvent avec de telles conditions, le Crêt de Chèvre se trouve un peu abrité et échappe aux attaques d'un brouillard qui finira par disparaitre définitivement dans le milieu de la nuit.
Ce fut donc une superbe nuit passée seul sur les sommets par une belle et puissante lumière de pleine Lune qui, mise en valeur par des temps de pause de 20 à 30 secondes donne des résultats surprenants et parfois proches de ceux obtenus en pleine journée sous le soleil.
Pourtant ne vous y trompez-pas, l'ensemble des photos ci-dessous ont été prises entre 23 et 2h du matin, un reportage similaire avait été fait il y a un an tout juste dans des conditions similaires (voir ce reportage).

Les sommets du Pilat sont dans le brouillard qui par moment se déchire laissant apercevoir un ciel étoilé et quelques voiles d'altitude :
Photo de paysage

En s'approchant du Crêt de Chèvre, la visibilité s'améliore :
Photo de paysage

Le brouillard s'attaque à la vallée du Rhône par cette belle nuit de pleine Lune :
Photo de paysage

Le brouillard caresse les sommets, au loin le Mont-Blanc se devine :
Photo de paysage

En direction de l'Ardèche le ciel est dégagé, on voit que seuls les sommets au-dessus de 1000 m sont enneigées :
Photo de paysage

Neige et givre figent les paysages dans une ambiance bien froide, seuls les nuages apportent un peu de mouvement à ce spectacle nocturne :
Photo de paysage

Vue en direction du Crêt de la Perdrix depuis le Crêt de Chèvre et sa croix :
Photo de paysage

Par moment le brouillard revient sur les sommets et épousent les douces formes des reliefs du Pilat en épargnant heureusement le Crêt de Chèvre :
Photo de paysage

Seuls les nuages témoignent du temps qui passe dans ce coin de paradis :
Photo de paysage

Panorama pris ici au sommet du Crêt de l'Arnica (1430 m) alors que le brouillard nocturne a disparu :
Photo de paysage

Ambiance irréelle en cette nuit de pleine Lune :
Photo de paysage

En direction de l'ouest les nuages gagnent rapidement du terrain et laissent moins de place aux étoiles :
Photo de paysage

Neige immaculée sur les sommets :
Photo de paysage

Finalement les nuages finiront par s'imposer alors qu'une belle petite couche de neige recouvre les paysages :
Photo de paysage

Evaluer ce reportage :

Ce reportage a une note moyenne de 8.89 en 19 évaluations

Pour laisser un commentaire merci de bien remplir les 3 champs ci-dessous (commentaire, nom et code) :






Visual CAPTCHA



Ce reportage a 5 commentaires :

N'hésitez pas à laisser le votre!



Ozü a écrit le 12/06/2010 :

Comment ne pas avoir envie d'aller voir ce spectacle nous-même ?!




Béa a écrit le 10/06/2010 :

Subliiiiiime
Merci Joris de nous faire partager ces splendides images
Amicalement
Béatrice




Inconnu a écrit le 02/06/2010 :

Les deux dernières sont particulièrement belles...




Christian a écrit le 30/05/2010 :

Voici des photos magnifiques lourdes de sens, lorsqu'elles opposent le monde ''d'en bas'', à celui ''d'en haut'', notamment (photos 3, 4, 5 & 10).
Quel contraste, en effet, entre ces sommets au froid vif, purs de cette blancheur immaculée, et cette vallée, sombre, où, bien sûr les lumières de la ville, grouillante et puante d'activités, mais aussi où l'on pourrait y voir le ventre de la Terre dégueulant sa lave brûlante, dans un spectacle d'apocalypse, auquel seuls les sommets semblent échapper (pour combien de temps?).

Quant aux autres, l'ambiance irréelle dont tu parles procède de l'extra-terrestre, c'est-à-dire qu'il ne nous semble plus être sur la Terre, car la lumière semble n'être plus que d'origine lointaine, les Terriens étant trop habitués à la lumière vive et directe du Soleil...

Chapeau bas! (aussi pour la performance physique), et merci, encore une fois!




Michel a écrit le 30/05/2010 :

Tes photos de nuit sont encore une fois superbes. Félicitations


ACCUEIL | PRESENTATION | MASSIFS | PHOTOS | TIME LAPSE | REPORTAGES | TOP PHOTO | LIENS | BOUTIQUE | LIVRE D'OR