ACCUEIL | PRESENTATION | MASSIFS | PHOTOS | TIME LAPSE | REPORTAGES | TOP PHOTO | LIENS | BOUTIQUE | LIVRE D'OR

Lacs de la Madeleine (Clarée)

Pour ce 2 août 2013 suite de notre bivouac près des beaux lacs de la Madeleine (2669 m) dans la Haute Clarée pour cloturer en beauté notre saison estivale (voir la première partie).
Les conditions sont surprenantes avec des nappes de brouillard qui défilent rapidement dans le ciel et même une mer de nuages dont le plafond est situé vers 2500 m dans la Clarée.
Cependant les étoiles se dévoilent par périodes et le brouillard aura la bonne idée de nous libérer pour le lever de soleil qui offrira de belles couleurs sur les sommets des Cerces et des Ecrins sur lesquels la vue est bien dégagée depuis les environs de ces lacs secrets de la Clarée.
La matinée sera estivale ce qui nous permettra de profiter une nouvelle fois de cette fraîcheur bien tardive avant de rejoindre la chaleur des vallées :

Vision de rêve en sortant de la tente près du plus élevés des lacs de la Madeleine :
Photo de paysage

La Voie Lactée nous en met plein les yeux :
Photo de paysage

Une mer de nuages automnale s'est installée sous 2500 m :
Photo de paysage

Un peu plus tard dans la nuit la Lune se lèvera apportant un peu de lumière alors que les nappes de brouillard tente de nous masquer les étoiles :
Photo de paysage

Heureusement le brouillard va parfois visiter les sommets des Cerces nous laissant quelques beaux moments de répis pour profiter de la Voie Lactée :
Photo de paysage

Time lapse de ces jeux de brouillard sous les étoiles avant le lever du jour :


A l'aube le brouillard nous laissera profiter des premières couleurs :
Photo de paysage

Les belles teintes saumonées qui précèdent l'arrivée du soleil :
Photo de paysage

Au centre la Barre des Ecrins et à gauche la Meije profitent des premiers rayons ce qui n'est pas encore le cas de la Pointe des Cerces au centre :
Photo de paysage

Pause matinale sur la rivière qui relie les 2 lacs de la Madeleine :
Photo de paysage

La lumière du soleil levant met en valeur les sommets des Cerces :
Photo de paysage

En contrebas le plus bas des lacs de la Madeleine (2629 m) :
Photo de paysage

Le soleil gagne du terrain :
Photo de paysage

Time lapse de l'arrivée du soleil sur le lac alors que vous remarquerez les aventures d'un petit glaçon qui vogue à la surface du lac, la formation d'une petite pellicule de glace rafraichissante pour un début août grâce aux névés tardifs, et les oiseaux qui semble trouver leur bonheur au premier plan:


Une belle épaisseur de neige persiste par endroit, ce qui donne de belles teintes au lac :
Photo de paysage

Toutes les parties du lac ne sont pas encore libérées :
Photo de paysage

Les eaux du lac sont donc aussi fraîches que limpides :
Photo de paysage

Alors que le deuxième lac, situé seulement 60 m plus bas, est lui entouré de pelouses estivales verdoyantes soulignant l'importance de l'exposition et de l'orientation en montagne :
Photo de paysage

Ainsi en faisant varier le cadrage de quelques pas on peut faire ressortir l'ambiance estivale :
Photo de paysage

Ou la fraicheur alpine des névés en resistance :
Photo de paysage

Time lapse de l'eau qui coule sous les ponts... de neige :


Tableau alpin où l'on distingue bien le sommet glaciaire de la Barre des Ecrins :
Photo de paysage

Le plus grand des lacs de la Madeleine :
Photo de paysage

Dans un ciel maintenant privé de tout nuage c'est l'eau qui apporte un peu de mouvement à ce dernier time lapse :


En redescendant vers les lacs des Muandes les beaux paysages alpins me poussent à un dernier cliché :
Photo de paysage

Evaluer ce reportage :

Ce reportage a une note moyenne de 9.8 en 5 évaluations

Pour laisser un commentaire merci de bien remplir les 3 champs ci-dessous (commentaire, nom et code) :






Visual CAPTCHA



Ce reportage a 1 commentaires :

N'hésitez pas à laisser le votre!



Christian a écrit le 22/09/2014 :

Beau compte-rendus photographiques d'un des confins de cette belle vallée de la Clarée.

Les lacs supérieurs de la Madeleine, enchâssés dans un milieu minéral, ne paient pas de mine, mais je les trouve très photogéniques. Le massif des Ecrins en toile de fond n'y est pas étranger.

A titre indicatif, il est possible de poursuivre ce parcours en franchissant facilement la crête de la Madeleine pour redescendre dans le ravin du Lau (tourbières, à ne pas franchir!), et finir le parcours jusqu'à Laval via la cabane de l'Ours et le refuge des Drayères (plutôt que de revenir par le lac Rond).

Merci Joris


ACCUEIL | PRESENTATION | MASSIFS | PHOTOS | TIME LAPSE | REPORTAGES | TOP PHOTO | LIENS | BOUTIQUE | LIVRE D'OR