ACCUEIL | PRESENTATION | MASSIFS | PHOTOS | TIME LAPSE | REPORTAGES | TOP PHOTO | LIENS | BOUTIQUE | LIVRE D'OR

L'OISANS

En bref :

Portes d'entrées : Col du Lautaret, Bourg-d'Oisans, St-Jean de Maurienne, Grenoble.
Plus haut sommet : Aiguilles d'Arves (3510 m)
Type : Massif simple
A ne pas rater :Lac Guichard, lac du Goléon et du Pontet, lac des Quirlies, Plateau d'Emparis et ses lacs, lac Fourchu
Site Internet : http://www.oisans.com/
Ma galerie photo de l'Oisans : Photos de l'Oisans

Présentation :

Bloqué entre Belledonne, Ecrins et Vanoise, l'Oisans fait la liaison entre ces trois grands massifs et possède donc des particularités de chacun de ses voisins.
On y trouve en effet des lacs au cachet indéniable, des sommets élevés et photogéniques (Pic de l'Etendard, Taillefer, Pic Bayle) voir carrément fabuleux comme les fameuses Aiguilles d'Arves.
Tous les charmes des massifs alpins sont regroupés dans l'Oisans qui est un massif intérieur, conservant ainsi bien la neige, ceci d'autant plus que son altitude est élevée, plusieurs de ses sommets dépassant amplement les 3000 m.
Contrairement à la plupart des massifs décrits sur ce site, l'Oisans n'est ni un parc national, ni un parc régional, on le trouvera d'ailleurs peut-être sous d'autres appelations sur certains ouvrages ou cartes routières, j'ai choisi d'inclure dans l'Oisans plusieurs massifs de taille assez restreinte qui ne méritaient pas selon moi d'être traités indépendamment comme par exemple le massif des Grandes-Rousses, du Taillefer, le pays d'Arves, ces regroupements rendent "mon" Oisans assez vaste mais on y retrouve une certaine unité et ils confèrent à l'Oisans son rôle de massif intermédiaire assurant le lien entre les géants que sont la Vanoise et les Ecrins.
Cette zone de délimitation (visible sur la carte en ci-dessous) peut probablement prêter à discussion, mais j'ai choisi d'essayer d'être le plus cohérent possible avec les massifs environnants et avec ma logique photographique.
Toutefois pour apporter plus de précisions, je pense intéressant de citer ici quelques extraits d'un mail reçu d'un habitant de l'Oisans qui tenait à éclaircir ma description de l'Oisans :

"L'Oisans est délimité, comme beaucoup de régions et de frontières, par une limite de partage naturelle des eaux. En effet, l'Oisans correspond aux bassins versant de la Romanche, jusqu'à Livet Gavet. L'Oisans recouvre donc une partie du massif des Ecrins (ubac de la Haute Romanche ainsi que la vallée du Vénéon et ses vallons affluents), Le Rochail, Le Taillefer, Les Grandes Rousses, l'Envers de Belledonne (versant basse Romanche), le Plateau d'Emparis, Le Goléon. Les Aiguilles d'Arves ne sont donc pas en Oisans, même si elles sont très jolies. Par contre, vous pouvez citer la Meije, appelé Reine de l'Oisans (3983 m), dont la conquête par Gaspard, dis « de la Meije » fut un moment historique de l'alpinisme. Quand au sommet culminant de l'Oisans, officiellement, c'est le Pic Lory (4088m), antécime de La Barre des Ecrins, car en effet, les eaux de La Barre coulent de son versant sud à son versant Nord, dans la vallée de la Vallouise. Pour résumer, comme dis sur ce site internet (http://www.rando-oisans.com/oisans.php) " Toute goutte de pluie tombant sur un versant qui lui permet de rejoindre un torrent se jetant lui-même dans la Romanche, sera tombée en Oisans ". D'où, "L'Oisans aux 6 vallée", je vous laisse regarder sur le site touristique de l'Oisans (que vous avez en lien) où vous pourrez certainement les retrouver. Portes d'entrées : Séchilienne, Col d'Ornon, Col du Glandon, Col du Lautaret. Pour les lieux à voir, vous pouvez rajouter la Grave, les lacs Lauvitel et de la Muzelle, St Christophe en Oisans et la Bérarde, le bassin du Soreiller, le vallon des Etançon et celui de la Pilatte."

Merci à lui pour cette description nette et précise de l'Oisans.
Mon association entre l'Oisans (Taillefer + Grande Rousse) et l'Arves forment donc un ensemble plus colonisé que les Ecrins, plus protégé que Belledonne, on y trouve quelques cols fermés en hiver mais incontournables en été (Glandon, Croix de Fer) qui permettent de bénéficier de vues variées et toujours intéressantes sur l'intérieur du Massif, notamment le Col de la croix de Fer et son petit lac Guichard, bien connu des photographes car il offre un panorama superbe sur les mythiques Aiguilles d'Arves.
Tous ses avantages font de l'Oisans un de mes massifs préféré et sa relative proximité avec mon lieu d'habitation fait de lui l'un des massifs que je fréquente le plus assidument.

Localisation et reportages de l'Oisans :


View Larger Map

Quelques photos :

Coucher de soleil coloré sur les Aiguilles d'Arves depuis le Pic du Mas de la Grave (3020 m) :
Photo de paysage

Crépuscule sur la Meije depuis le lac Noir sur le plateau d'Emparis :
Photo de paysage

Une fois l'hiver passé, les trèfles d'eau poussent en quantité sur le petit Lac Guichard, et se marrient très bien avec les Aiguilles d'Arves en toile de fond :


Beau tableau de début d'automne avec la Meije qui se reflète dans les eaux calmes du lac du Goléon (2438 m) près duquel quelques linaigrettes s'épanouissent :
Photo de paysage

Benoîte des montagnes au bord de la rivière issue du lac des Quirlies (2566 m) avec en arrière-plan les Aiguilles d'Arves agrémentées de quelques beaux cumulus estivaux :
Photo de paysage

De beaux jeux de nuages sur les Aiguilles d'Arves, sommets parmi les plus photogéniques des Alpes :
Photo de paysage

ACCUEIL | PRESENTATION | MASSIFS | PHOTOS | TIME LAPSE | REPORTAGES | TOP PHOTO | LIENS | BOUTIQUE | LIVRE D'OR